Farewell, Homeserver-DIY

C'est par hasard, en vérifiant la liste des flux RSS auxquels je suis abonné, que je suis tombé sur cet article de Tom23 annonçant la fermeture prochaine de Homeserver-DIY.net. Et je ne pouvais pas laisser passer l'information sans remercier ce dernier pour tout ce que ce site m'a apporté.

Pour comprendre pourquoi l'annonce de la fermeture me fait réagir, il faut remonter au début des années 2010. Nous sommes alors 10 ans avant la COVID-19, et le virus qui anime le collégien que je suis s'appelle l'auto-hébergement. Quelques temps avant l'arrivée du maintenant célèbre Raspberry Pi, mon serveur à tout faire (« maude.quent1.fr » de son hostname) est alors un Seagate Dockstar, hacké du bootloader jusqu'au système d'exploitation pour y faire tourner ArchLinux ARM sur clé USB. C'est à cette période que je fais mes premières armes sur Linux, son shell et ses subtilités. C'est également à cette époque et au fil de mes expériences (plus ou moins réussies, à quelques chmod -R 777 près) que je commence à suivre quelques communautés liées à cette passion, notamment auto-hebergement.fr et, vous l'aurez deviné, Homeserver-DIY.net.

Ce site internet est alors une mine d'or francophone pour l'apprenti-sorcier que je suis. On y retrouve entre autres des actualités, des tutoriels, un wiki et un forum grâce auxquels j'apprends énormément sur le monde des serveurs Linux. Parmi toutes les personnes qui participent à l'aventure, deux pseudos me reviennent immédiatement à l'esprit : Tom23 et Seboss666. Merci à eux.

Mais Homeserver-DIY.net aura été d'une plus grande influence encore. Ainsi, lorsque j'apprends en 2013 que Tom23 vend des clients légers Dell Wyse S30 d'occasion à un très bon prix, je me décide à en acquérir deux pour voir ce qu'il est possible d'en faire. Pas tant du côté des performances (on parle de machines avec un processeur AMD Geode GX500 cadencé à 366MHz, 128Mo de RAM et tournant sous Windows CE), mais plutôt pour tenter d'à mon tour apprendre à hacker ce genre de machine.

Très admiratif de ce que d'autres avaient fait pour le Dockstar et fort des vacances d'été devant moi, je me suis alors mis au défi de booter tout ce qu'il était possible et de le documenter. Tout ce travail s'est conclu par la mise en ligne, début septembre 2013, d'une page sur le wiki du site : Hackons le Wyse S30. Depuis l'annonce de la fermeture du site, j'ai pris mes dispositions et ait sauvegardé l'intégralité de la page. Cette dernière sera très prochainement remise en ligne ici-même.

Vous l'aurez compris, Homeserver-DIY.net aura été pour moi une grande source de savoir et d'inspiration, et sa fermeture me rend un brin nostalgique. À nouveau, je tiens à adresser mes remerciements à Tom23, pour son travail et tout ce qu'il m'aura apporté. Farewell, Homeserver-DIY !

Aucun commentaire